Le Miroir de la Liberté

Liliana Bodoc - auteur

Faustina Fiore - traducteur

Afrique, fin du XVIIIe siècle.

À l’occasion de leurs noces, Imaoma offre à Atima un miroir au cadre d’ébène, grand comme la paume de la main. Lorsque leur fille, Atima Imaoma, est enlevée par les hommes blancs, sa mère a tout juste le temps de passer le miroir autour de son cou en cadeau d’adieu.

La petite fille est achetée par un couple qui en fait la servante de leur fille, Rachel. Elles deviennent amies et grandissent ensemble. La petite esclave qui doit être de nouveau vendue, n’a qu’un seul regret : elle ne se rappelle pas son vrai nom. Mais le jour de son départ, alors qu’elle a douze ans, le miroir, qu’elle a toujours gardé au cou, le lui restitue par un jeu de lettres.

Ce ne sera pas l’unique fois que le miroir changera le destin de quelqu’un. Bien des années plus tard, sa propre fille, Atima Silence, sera affranchie grâce à lui.

Le miroir continue sa route. D’abord offert aux révolutionnaires, il arrive dans la boutique d’une antiquaire et, de là, entre les mains d’un adolescent qui rêve de devenir violoniste.

Quelques années plus tard, Rachel assiste au concert d’un jeune violoniste très prometteur. En allant le féliciter dans sa loge, elle reconnaît le miroir qu’elle a vu si souvent au cou d'Atima Imaoma. La vieille dame y voit un signe et part à la recherche de son amie d'enfance...

Livre papier
96 pages12/11/09
9782020998284
12 ans et +

9.10€